Vous souhaitez être responsable d’un camping ?

Devenir gérant de camping est un travail à temps plein qui demande de nombreuses aptitudes, notamment dans le management, la communication, la gestion commerciale, l’organisation, etc. Il ne faut surtout pas envisager cette activité comme un loisir au risque de voir son affaire chuter. C’est un métier qui nécessite de travailler dimanche et jours fériés, durant les vacances scolaires, etc… Mais il offre également de nombreux avantages comme travailler en plein air, dans un environnement touristique. Il permet de rencontrer des personnes de tous milieux. Il faut simplement avoir conscience des inconvénients et des avantages de ce métier avant de se lancer dans l’aventure de l’hôtellerie de plein air.

Devenir gérant de camping
Cette année c’est décidé, Jean-Michel ouvre son camping

Devenir gérant de camping : ce qu’il faut savoir sur le métier

Gérer un établissement d’hébergement de plein air demande un certain nombre de qualités : rigueur, organisation, aisance relationnelle, sens du service mais surtout polyvalence. En effet, ce métier demande d’intervenir dans de nombreux secteurs d’activités comme la comptabilité, l’accueil, l’organisation d’activités, l’aménagement, etc… C’est une véritable entreprise qu’il convient de faire prospérer.

Comment devenir gérant de camping ?

Le début de cette activité est jalonné par la prise de nombreuses décisions : établissement privé ou municipal ? location gérance, achat ou création ? indépendant ou chaine d’hôtellerie de plein air ? quelle structure juridique ? dans quelle région ? ouverture à l’année ? quelle capacité d’accueil ? quel type d’hébergement? De tous ces éléments, dépendront la rémunération qu’il est possible d’espérer, la charge de travail, la réglementation à respecter, etc.

Quelles formations pour devenir gérant de camping ?

Il n’existe pas de formations obligatoires pour exercer ce métier. Les contraintes administratives portent plutôt sur les démarches à accomplir pour l’achat ou l’aménagement du terrain. Néanmoins, il est conseillé de suivre une formation spécialisée dans le domaine de l’hôtellerie de plein air et du tourisme avant de débuter son activité.

Création d’un établissement ou reprise ?

Deux possibilités existent pour la gestion d’un établissement de vacances de plein air : la création d’un camping ou la reprise d’une structure.

Ouvrir un camping

L’ouverture d’un tel établissement de plein air nécessite de créer une structure juridique (auto-entreprise, sas, sarl, eurl, etc.), de remplir plusieurs démarches administratives (autorisation du sol, permis d’aménagement, etc.), d’acheter le terrain, de l’aménager et de l’équiper. Il est aussi possible de créer un espace d’hôtellerie de plein air dans un lieu existant comme une ferme par exemple.

Reprendre un camping

La reprise peut se faire de deux façons : soit en optant pour la location gérance, soit en achetant l’établissement. Les deux solutions présentent des avantages et des inconvénients qu’il convient de bien étudier avant de prendre une décision.

Acheter un Camping

Et oui, on termine là dessus, mais cela reste la base ! Pas de camping, pas de gestion (si si, on ose !). Finalement, le camping est un bien immobilier comme un autre, et il faut donc suivre le même circuit que pour une maison ou un appartement pour trouver son camping : une bonne agence spécialisée dans la vente de camping ! Spécialisée pourquoi ? Parce que le marché du camping est un marché pas comme les autres et qu’il faut avoir un minimum d’expérience dans le domaine pour accompagner vers le bon produit ! Chez Blog Camping, nous conseillons Concerto Camping et ses multiples agences Concerto locales.